Félix Goodouïe a un “Don”. Tout en lui est décuplé, son ouïe, son coeur, sa perception des choses. Il se décrit comme Asperger de l’écoute, Surdoué de l’empathie.
Élevé par la cacophonie bienveillante d’une famille aussi courageuse que déjantée, il est assez vite arrivé à la conclusion que personne ne devrait être privé de la douce enveloppe des sons. Il deviendrait Neurochirurgien et rendrait l’ouïe aux sourds. Ethan Klein,ce vieil homme tout droit débarqué de Terre Promise, serait son premier patient.
Tout se déroulait à merveille quand Goodouïe a disparu…

Un peu beau et beaucoup moche, c’est l’histoire d’une famille optimiste qui assume ses singularités au point d’en faire une force, qu’elles soient de l’ordre de l’identité, des croyances, des troubles psychiatriques ou encore du handicap, qui s’oblige à combattre les préjugés par la tolérance et surtout, à sublimer le moche pour en faire du beau. C’est aussi toutes ces ressources que nous portons en nous et que nous passons notre temps à ignorer.

 

Carnet d’adresses de l’auteure